Ce matin, je suis tombé sur ça. Très surpris, je suis parti à la recherche de cette vidéo via Technorati, et finalement, je suis tombé sur la vidéo :

Profs: Ségolène en off

Difficile de rester de marbre devant un tel tissu d'inepties : les 35 heures, madame Royale, nous les faisons déjà très largement entre nos préparations de cours (leçons et progressions détaillées de ce qu'on va faire avec les élèves) et de sujets de devoirs, nos cours, nos corrections et le temps passés, hors cours, avec les élèves, voire avec les parents de ceux-ci, pour régler les problèmes que ceux-ci ont ou que ceux-ci nous posent. Et j'ajoute pour que la peinture soit complète les réunions pédagogiques ou administratives, et toutes les soirées consacrées en fin de trimestre aux réunions parents/professeurs et aux conseils de classe.

De plus, notre métier est un métier qui compte énormément sur notre santé nerveuse et et notre forme, il ne s'agit pas d'un métier de bureau tranquille, et il apparaît difficile d'être performant devant les élèves si, dans le meilleur des cas, on se retrouve à être irritable à la moindre petite chose, et, dans le pire des cas, à s'effondrer devant eux sans ne plus pouvoir réagir face à eux. Si vous voulez remplir les maisons de repos de professeurs, effectivement vos idées y arriveront très bien.

Quant à balancer que nous trouvons le temps de faire du soutient scolaire privé en dehors de nos heures de cours, il est peut-être possible que quelques professeurs négligeant grandement la qualité de leur travail principal y arrivent, mais de là à en faire un argument, c'est lamentable.